Guide Cinéma 2016 (par William)

Comme vous le savez, j’ai un gros problème. J’aime les films, j’aime tellement ça qu’en 2016,  de ceux qui sont sortis, j’en ai vu 49. Ouais, 49 NOUVEAUX films, je sais, c’est beaucoup. Je me suis dit que, tant qu’à avoir payé pour voir beaucoup de ces films là (et d’autres non : merci Netflix et les concours facebook by the way), cet investissement ne devais pas tomber à l’eau, il fallait que je partage ce que j’ai pensé de ces films là, faire un genre de « guide du cinéma en 2016 par William Barbeau ».

Ouais je précise « par William Barbeau » parce que tout ceci ne va être que de l’opinion, j’suis pas un expert en films, je fais juste en écouter une tonne. Donc, non je n’ai pas tout le temps raison, mais tsé, personne ne détient la vérité quant à la qualité de produits qu’on peut tous un chacun s’approprier et apprécier.

 

Comédie

The Brothers Grimsby – (Columbia / Sony)

Du stupide, du très bon stupide. C’est le genre de film que tu sais pas qu’il va sortir, que tu vois qu’il est à l’affiche et que tu rit sans arrêt du début à la fin. Oui c’est vulgaire, oui « ça a dont bin pas d’allure », mais tsé, à quoi tu t’attend du gars qui nous a sortit Borat. Le film est super drôle mais je suis sûr qu’il pogne une coche avec une couple de bières et avec des amis (je l’ai vu à 12h30 un mardi après un cours de psychologie organisationnelle).

Note : 8/10

 

Swiss Army Man – (A24)

Je sais que j’ai mis ce film là dans comédie mais j’ai aucune idée ou il devrait se positionner. C’est l’histoire d’un dude qui s’échoue sur une île et qui se sert d’une version inerte de Daniel Radcliffe (Harry Potter) qui a des propriétés de « couteau suisse » (couper, faire de l’eau, exploser, etc.). Ça sonne tu pas pire comme une comédie? C’est un des films les plus différents que j’ai vu cette année, je ne m’attendais pas à ça. Ultimement, c’est un film sur l’humain, l’humanité et l’amour. C’est amené tellement différemment que c’est captivant (y’a aussi que la prémisse est cocasse).

Note : 9/10

 

War Dogs – (Warner Bros)

Je savais en voyant le trailer que ce film là serait moyen. Effectivement, c’est étrange. C’est pas une comédie, c’est pas un drame, c’est pas un film d’action. C’est l’histoire de Miles Teller/Jonas Hill qui décident d’être des middle men dans la vente légale d’armes aux États-Unis. Le film change trop de lieu souvent pour rien, l’histoire est pas super captivante, j’ai vu ce film là parce que c’était mardi, que le premier train était à 4h et qu’il n’était que 12h. Je ne pense pas ré-écouter ce film un jour mais, je ne peux pas dire non plus que c’est de la calisse de marde. Les performances sont quand même bonne et le sujet est tout de même intéressant, y’a juste rien d’excitant.

Note : 6/10

 

Ordinary World – (Universal Pictures)

Je dois être le seul au Québec à avoir attendu ce film là. Non, je dois être le seul au Québec à savoir que ce film là existait. Pour ceux qui me connaissent pas, je suis une fan-girl de Green Day et Ordinary World est le premier film ou le frontman de Green Day (Billie Joe Armstrong) joue un rôle principal. C’est l’histoire d’un père dans la 40aine qui avait un band à 19 ans et qui a décidé de choisir la vie stable. 20 ans plus tard, la crise de la 40aine fesse et, il a besoin de liberté. Il décide de faire un party et la marde pogne. Le film est correct, en fait, pour un premier rôle majeur, ce n’est pas du tout honteux pour BJA. Oui l’histoire n’est pas super originale, oui c’est cliché mais, c’est tout de même plaisant. En fait, l’aspect le plus intéressant du film est les chansons que Armstrong a écrites pour celui-ci (Devil’s Kind, Ordinary World).

Note : 6/10

 

The Do-Over – (Netflix)

Rare sont les récents films de Adam Sandler que je peux dire que j’aime. The Do-Over est le retour en force d’Adam Sandler(et par retour en force, je veux dire retour en force sur une échelle Sandler). Je vais simplement dire ça : en comparaisons et précédente proposition du cher Adam, The Do-Over est au sommet. Non c’est pas de la grande comédie mais c’est tout de même plaisant. Non, tu va pas écouter ça et te sentir considéré intelligent. Par contre, le film, pour une fois, a une histoire (je parle à toi Grown Ups 2 !). Y’a quand même de l’action, y’a du fun de film d’espion, c’est bien. Mais, encore une fois, ça reste du Sandler.
Note (sur une échelle de Sandler) : 9/10

Note : 5/10

 

Why Him ? (20th Century Fox)

Oh boy que je m’attendais à rien en rentrant voir ce film là. Je me disait : « mais qu’est-ce que Bryan Cranston retire de faire ce genre de comédie, tsé, après avoir été la star du meilleur show de l’histoire de la TV ? ». Je dois dire, je me suis trompé. En gros c’est l’histoire de la fille de Bryan Cranston qui sort avec James Franco. L’affaire est que Franco est un osti de fou, donc la famille est déstabilisée et a du mal à l’accepter. Une des choses qui ressort de ce film est le talent fou de Franco/Cranston pour faire de la comédie, Franco a vraiment de l’habilité à faire l’imbécile pas de classe, et Cranston est vraiment bon pour jouer l’adulte classy conservateur. Les autres se débrouillent quand même bien aussi, la femme de Cranston (Megan Mullaly) est vraiment bonne aussi. L’histoire est vraiment prévisible/sans surprises mais le talent du cast vient altérer ce problème.

Note : 7/10

 

Votez Bougon

10 ans après la fin de la série, la famille Bougon revient au grand écran pour se présenter aux élections. Est-ce réussit? Presque. L’affaire avec le film des Bougons est que la première demi heure est tellement bonne, que le reste est vraiment décousu et va dans tous les sens/aucun sens. Je parle même pas ici des gags qui sont, pour la plupart super bon. Le film se tient comme pas. Je veux rien enlever aux auteurs mais, la manière que l’histoire est structurée, on ne dirait vraiment pas un film. Il manquait de jus un peu. (SPOILERS À PARTIR D’ICI).

Un coup que Paul Bougon est élu premier ministre, le film stagne, comme j’ai rarement vu. 50% des shots dans son bureau c’est du comptage d’argent. J’aurais aimé voir des scènes à la chambre des communes, j’aurais aimé voir les membres de la famille travailler dans leur ministère, qu’est-ce que j’ai eu? Ces gens là qui vont voir Paul Bougon dans son bureau lui dire que ça ne va pas bien. Montre le moi au lieu de me le dire. (Et oui, je comprend qu’on est dans un contexte de film québécois et qu’on a pas tout le temps les moyens de tout montrer, mais, coupe la scène avec un hélicoptère en CGI qui atterrît sur une bâtisse en CGI, et montre moi 2 shots de Junior/Dolores/Mononcle qui travaillent dans leurs ministère et que ça chie, à la place).

(Je dois préciser que j’ai vu le film dans les pires conditions par contre, dans une salle ou le monde parlais/répétait les jokes, etc.. un samedi soir, à St-Hyacinthe. J’ai donc sûrement manqué des gags).

Note : 5/10

 

Drame

Allied – (Paramount)

J’ai mis Allied dans drame parce que c’est ce genre là qui aurait du être mis de l’avant dans les campagnes de promotions de ce film là. Il était vendu comme un film classy d’espion dans le temps de la guerre, et c’est quand même un peu ça, mais c’est beaucoup plus une histoire de romance entre Brad Pitt et Marion Cotillard. Si tu part ce film là en espérant Bourne pendant le temps de la guerre, tu te trompe. Marion Cotillard et Brad Pitt sont vraiment bon. Pour vrai, la chimie entre les deux marches tu achètes tout ce qu’ils font. Le problème a tout de même un problème de pacing, c’est pas mal long avant que ça avance (et je dis ça, un de mes films préférés cette année était « The Hateful Eight ». Je ne payerais pas le gros prix pour re-écouter ce film là, peut-être sur Netflix un moment donné, mais pas beaucoup plus.

Note : 6/10

 

King Dave – (Go Films)

Je me suis intéressé à King Dave quand j’ai appris que Podz le réalisait et qu’il reprenait sa gimmick de plan séquence. Et sur ce point là, tout est parfait(même que je pensait que c’était un faux plan séquence comme Birdman, mais finalement, c’est beaucoup plus complexe que ça). L’histoire a un genre de sens, on suis quelques jours dans la vie d’un douchebag de Montréal joué par Alexandre Goyette. Et c’est là que ça se corse. J’ai écouté le film avec un de mes amis et on a eu la même réaction, la performance est off. Premièrement, les apartés sont pas mal cheesy(et c’est inévitable, tu t’imaginerais jamais un douchebag s’ouvrir sur ses émotions) et, je pense qu’Alexandre Goyette est un peu trop vieux pour jouer ça.  C’est peut-être parce que je connais du monde de même (pas criminel mais dans le style) que je vois les défauts dans la performance. J’ai appris que c’était adapté d’une pièce de théâtre et j’ai pas de misère à le croire, le genre de situations/monologue que ce film contient est généralement plus facile à gober au théâtre. Good job anyway, j’ai eu du fun à écouter ça, même si j’ai un peu grincé des dents.

Note : 7/10

 

Arrival – (Paramount)

J’ai tellement eux de fun à écouter ce film là. On dirait Interstellar, bien que ça se passe pas dans l’espace. La musique est fantastique, Jeremy Renner et Amy Adams offrent une performance de fou. C’est l’ultime « si les extra terrestres débarquaient, comment on essaierait de communiquer avec eux et comment les autres cultures/pays réagiraient ». Si c’est ce que Denis Villeneuve fait avec cette histoire là, j’ai hâte de voir ce qu’il va faire sur Blade Runner. Le film est un peu long mais ô combien captivant.

Note : 8/10

 

Hacksaw Ridge – (Summit/Lionsgate)

Andrew Gardield joue un soldat qui ne veut pas tirer des gens. Juste la prémisse est lefun. En fait, c’est la vraie histoire d’un homme qui décide qu’il veut s’impliquer dans les forces armées américaines, mais qu’au lieu d’enlever des vies, il veut en sauver. Mel Gibson a vraiment fait une bonne job de réalisation. La guerre, c’est brutal et, on le ressent très bien. C’était aussi cool de voir Vince Vaughn jouer autre chose que le dude dans la 40aine mêlé pas drôle. J’ai quasiment rien à reprocher à ce film là, c’est ma surprise de l’année

Note : 9/10

 

Snowden (VVS Films)

Ça vous est arrivé d’écouter un film et trouver qu’il dure 30 minutes de trop? Ouais, moi aussi. C’est pas si pire quand c’est genre « Planète des singes » et que ça implique juste qu’il y a 3 scènes d’action de plus. Par contre, dans un film d’histoire vraie, ça peut devenir lourd. J’ai par contre quand même bien apprécié Snowden. Joseph Gordon Lewitt joue bien le weirdo nerd qu’est Edward Snowden. Le sujet du film est vraiment intéressant, c’est juste que, tout le chemin pour se rendre à ce qu’on connaît (Snowden qui leak des shits) est vraiment long. C’est important que ce film là soit fait,  par contre, étant donné le contexte/l’histoire, pas grand chose était là pour l’aider à être plus divertissant

6/10

 

Sully (Sony Pictures)

Tom Hanks est vraiment nice à voir à l’écran. Il est passé de jouer Forrest Gump, à jouer Walt Disney, à jouer Sully. Ce gars là est juste versatile. Le film raconte l’histoire de l’avion qui avait atterrît,  à New York, sur l’eau. Là où le film score le plus est lorsqu’il est question de toute l’enquête qui est menée à savoir si oui ou non, Sully est responsable pour ce qui est arrivé. En tant que spectateur, c’est frustrant/intéressant de voir la compagnie d’assurance tout faire pour ne pas avoir à payer. Tout le long, t’as le goût de crier à l’écran « GUYS, IL LES A TOUS SAUVÉ! ». J’ai vu le film en IMAX aussi, ce qui fut vraiment agréable. Le film est court aussi. Généralement ces faits vécus là durent environ 2h30 par contre, « Sully » dure juste un peu plus que 90 minutes.

Note : 8/10

 

The Finest Hours – (Disney/Buena Vista)

Dans la catégorie « une chance que j’ai été voir ce film là un mardi » le gagnant : « The Finest Hours ». Je pense que c’est basé sur une histoire vraie. Bref, un bateau est en train de couler, un dude (joué par Chris Pine) fait tout pour les sauver. Encore une fois, je trouve que le film est particulièrement long. Le film se trouve aussi dans l’espace de réalité parallèle ou la seule couleur qui existe est le gris. Oui, je comprends pourquoi ce n’est pas aussi vivifiant que genre Ghostbusters, mais reste que, ce n’est pas visuellement agréable à regarder. Tout le bout du sauvetage est vraiment cool mais, damn que c’est un des seuls bouts intéressant du film. Y’a pas vraiment d’histoire les personnages sont pas si intéressant, une chance que Chris Pine est là, il est tout de même bon !

Note : 5/10

 

The Accountant – (Warner Bros)

Avec Batman V Superman, Ben Affleck avait besoin d’un film plus petit, plus artsy, plus classe et c’est exactement ce qu’est « The Accountant ». Ça raconte l’histoire d’un homme autiste qui est comptable, mais pas le genre de comptable à la Caméra Café où Stephan E Roy se fait intimider par genre Martin Matte ou Martin Drainville, le genre de comptable qui sais tirer du gun et qui n’a quasiment pas d’émotions/d’empathie. Ben Affleck est vraiment bon, je pense que ce film là vient rattraper les mauvais films qu’il a pu faire dans le passé et qu’il risque de continuer de faire chez Warner/DC Films. Le review serait pas complet si je mentionnait pas l’excellent Jon Bernthal(Shane dans The Walking Dead, le Punisher dans Daredevil) qui encore une fois, fait très bien le méchant haïssable et badass. Bref : très cool, très violent et très intéressant quant à l’approche que le film prend sur l’autisme

Note : 7/10

 

Deepwater Horizon – (Lionsgate)

Oh my god, une plateforme de pétrole explose, comment ça ne peut pas être cool? Effectivement, c’est super cool. Mark Wahlberg joue le badass qui sauve plein de gens sur une plateforme qui prend en feu au beau milieu de l’eau. Le film s’écoute bien, même si y’a un peu de set up avant la grosse action, c’est vraiment pas grave. Avec ses comédies stupides (que j’adore) on oublie souvent à quel point Mark Wahlberg est bon pour jouer. Une chose qui me fait rire à propos de ce film là est qu’il a été diffusé dans quelques salles avec des sièges DBOX. Est-ce que je suis le seul à trouver ça étrange? : « Ah yes, j’ai hâte de voir des gens mourir sur une plateforme qui explose et vivre chaque mouvement, comme chacun d’eux les a vécu ». Bref, très lefun.

Note : 7/10

 

Money Monster – (Sony Pictures)

Probablement écœuré de faire des Spider-Man qui ne font pas d’argent, Sony a décidé de faire un film à propos de l’argent. J’ai été surpris, ce film là a été plaisant à écouter. En gros, George Clooney anime un genre de RDI économie mais animé par un dude qui danse et qui crie à l’écran. Un gars du public ayant placé tout son argent dans une seule entreprise n’a plus une cenne et décide que George est responsable, parce qu’il avait fortement recommandé l’action à la TV, laquelle s’est avérée un très mauvais placement. Dude du public « kidnappe/menace » George live à la TV et, le reste du film est d’essayer de le calmer/de l’arrêter. Le film réussit à faire beaucoup avec peu d’histoire et de lieux. Presque tout se passe dans le studio et, on ne s’écœure pas. C’est pas un grand film, je dirait même que c’est même pas un film mémorable, c’est bien correct et, ça s’écouterais bien un soir si y’a rien d’autre sur Netflix

Note : 7/10

 

Animation

 

Sausage Party – (Sony Pictures)

Comment dire, ceci est un dès film les plus drôle que j’ai vu dans les 5 dernières années. Non, je pense que c’est le film le plus drôle que j’ai vu dans les 5 dernières années. En gros, c’est Toy Story meets IGA. Le film est à propos d’aliments dans l’épicerie qui souhaitent être sauvés par les humains (les dieux, selon leur perception) qui les apporteront dans le « Great Beyond » (L’au delà). Ils apprennent vite que ce n’est pas nécessairement la réalité et, doivent trouver un moyen de convaincre les autres aliments que toutes ces histoires sont de la foutaise. Le film se veut une comédie qui dénonce/satire la religion.  Attention, le film a tout de même un discours posé et suggère que de juger/essayer de convaincre des gens qui croient n’est pas nécessairement une bonne chose à faire. Certains verront de la vulgarité (parce que oui, il y en a), certains verront du racisme, de l’antisémitisme. Moi je le vois comme un film qui démontre comment plusieurs cultures peuvent coexister et vivre en harmonie.

Note : 9/10

 

Finding Dory – (Pixar)

Ce qui est drôle avec Finding Dory c’est que j’ai essayé, par tout moyen de trouver un loophole me permettant de voir ce film sans que j’ait à dealer avec un être humain qui déchire mon billet. J’ai trouvé, ça s’appelle le ciné-parc! Finding Dory est la (enfin!) suite à Finding Nemo, lequel était sortit en 2003. C’est l’histoire de Dory(Doris en français) qui cherche ses parents mais qui peine à les trouver étant donné ses problèmes de mémoire à court terme. C’est l’histoire de Dory(Doris en français) qui chercher ses parents mais qui peine à les trouver étant donné ses problèmes de mémoire à court terme. C’est l’histoire de Dory(OK c’est bon, je niaise). Pixar est vraiment bon! J’ai 20 ans et j’ai trippé du début à la fin. C’était drôle, magnifique (visuellement), amusant et surtout, ça ne semblais pas être quelque chose qui a été écrit en 2 jours pour pouvoir refaire de l’argent sur un IP qui a déjà marché! Si Pixar continue sur cette route pour ses autres suite (Toy Story 4 par exemple), j’ai hâte de voir ce que ça va donner!

Note : 9/10

 

Zootopia – (Disney Animation)

Disney a du se mettre à voir que Pixar avait la cote parce que depuis quelques années, ils sortent leur propres films d’animation de style Pixar. Je n’ai pas vu les précédents (Désolé, les fans de Frozen), mais, je peut dire, avec Zootopia que Disney a rien à envier à Pixar. Ses films ont le même genre de qualité visuelle (animation/couleurs/détails), le même genre de bonne histoire et, la capacité de faire des films « pour enfant » que tout le monde peut apprécier. D’ailleurs, parlant de qualité visuelle, quelques shots(souvent de la nature/des décors) du film ont l’air d’être du live action tellement la qualité de l’image est époustouflante. L’histoire se veut une espèce de dénonciation du racisme (même si ce n’est pas 100% exact). Peu importe, la leçon que les enfants vont tirer de ce film est positive. Le discours du film est un peu flou si on se met à creuser un peu mais, ça n’enlève rien à celui-ci (il faut garder en tête que ce film cible les enfants et non pas les étudiants dans la vingtaine).  Si vous ne l’avez pas vu, courez pour aller le voir sur Netflix, avant qu’il soit supprimé!

Note : 8/10

 

Horreur/suspense

10 Cloverfield Lane – (Paramount)

Holy shit! Un autre des films inattendus de 2016 est bien sûr la suite spirituelle à Cloverfield. Est-ce une suite? Un prequel? Un reboot? Un spinoff? Un film dans le même univers? Who knows, who cares? Tout ce que je sais est que c’est une osti de belle ride. Le film est essentiellement un thriller qui se passe dans un Huis clos. C’est un des films les plus intenses que j’ai vu cette année. Une fille et un gars sont pognés dans un bunker avec John Goodman. Qu’est-ce qui se passe dehors? On ne le sais pas et c’est vraiment cool. J’ai vraiment hâte de voir ce que la gang de JJ va faire pour le prochain opus de cette saga là, j’ai vraiment hâte!

Note : 10/10 (ou 9)

 

Green Room – (Broad Green Pictures)

Ce film est une de mes surprises de l’année ! J’ai gagné des billets pour aller voir ça, j’avais pas d’attente et DAMN que c’était bon. En gros, c’est l’histoire d’un band punk qui, par accident joue dans un club néonazi. La marde pogne, ils sont en dangers et sont enfermés dans leur loge. Premièrement, le suspense est vraiment bon, t’as peur pour eux, tu y croit. Deuxièmement, y’a pas des jump scares cheaps à toutes les 3 secondes (humhum Blair Witch). Sinon, le reste est vraiment bon aussi, la direction photo, le jeu des acteurs, les couleurs ! Vraiment, j’suis content d’avoir eu des billets pour ça, sinon, j’en aurait peut-être jamais entendu parler !

Note : 9/10

 

Don’t Breathe

Note à moi-même, ne plus aller voir des thriller comme ça tout seul. Damn que « Don’t Breathe » est un bon film. En gros, c’est trois jeunes qui volent des biens dans des maisons (parce que le père d’un des trois a une compagnie de sécurité, et par conséquent a toutes les clés/codes)) qui un jour décident d’aller voler chez un dude, aveugle, qui selon eux est un trou de cul anyway. La twist? Le dude est un ex militaire et est entrainé vraiment puissamment, il sait qu’il a du cash dans un coffre et les laissera pas s’en tirer SI facilement. Le film est super stressant, mais tsé, pas du stress cheap comme dans Blair Witch. J’aurais aimé avoir un ami comme bouclier/partner d’écoute. Les acteurs sont super bons et, l’histoire (oui y’en a quand même une) est super intéressante/surprenante. Vraiment, j’ai été surpris très positivement par ce film, je le recommande fortement.

 

Note : 9/10

 

Blair Witch – (Lionsgate)

Je n’avais jamais vu le film original mais j’ai l’impression de l’avoir vu. Blair Witch est un reboot/remake de The Blair Witch Project. Est-ce que c’est un film de peur efficace? Oui, est-ce que c’est excellent ? Non. En fait, le problème avec le film est le nombre d’esti de jumpscares de 2002 qu’on nous impose. Quelqu’un va pisser, tu fais le saut. La dernière demi-heure du film, j’ai pas honte, je l’ai écouté avec une main sur les yeux (me permettant tout de même de voir) mais pour éviter les jumpscares cheap. J’imagine que tant qu’à aller écouter ça, le premier film doit pas mal dans des eaux similaires mais un peu mieux. En tant que film que t’écouterais à 13 ans à l’Halloween, c’est bin correct.

Note : 6/10

 

The Hateful Eight – (The Weinstein Company)

Quentin fucking Tarantino ! Qu’est-ce que je dois rajouter. On a le droit à un suspense western dans la neige. Huit tas de marde(j’écrit ça de manière affectueuse) se ramassent dans un chalet à une époque ou pas mal tout le monde porte une arme et où le racisme est non seulement une réalité mais une norme, ça peut juste être excellent. Les dialogues sont parfaits, y’a même des longues scènes où y’a juste 2-3 personnes qui parlent pendant 15-20 minutes sans que le rythme soit particulièrement affecté. Oui, le film est extrêmement long mais, je n’ai eu aucun problème en l’écoutant. C’est le genre de film qu’il fallait voir au cinéma par contre. Pas seulement à cause des diffusions en 70mm mais aussi parce que un samedi après midi en boxer sur le divan, l’expérience va pas être aussi agréable.

Note : 10/10

 

 

Superhéros

Batman V Superman : Damn of Justice – (Warner Bros)

Je le sais, vous le savez, ce film là n’est pas bon. Zack Snyder s’est encore une fois crossé avec l’argent de Warner. C’est insultant quand tu vois Marvel Studios avoir des succès avec des personnages méconnus (Ant-Man, Guardians of the Galaxy, Dr. Strange) et Warner avoir des flops avec les personnes les plus iconiques dans le monde! Premièrement le film est long, GOD que le film est long. Et, un film long, c’est correct quand tu est capable de garder un rythme acceptable et quand ton audience te suit. Dans le cas présent, ce n’est pas le cas. (D’ailleurs, ceux qui pourraient penser que j’ai un problème avec les films longs, j’ai donné 10 à Hateful 8 qui durait, 3h07). BvS est plate, n’a pas de sens (on pourrait faire un livre complet remplis de plotholes de ce film là). Le film donne même pas le goût de continuer de donner des chances à Warner/DC qui, se plantent constamment.

Note : 3/10

 

Deadpool – (20th Century Fox)

Je sais pas si qui que ce soit avait prévu le succès de ce film là. C’est un des films les plus lefun que j’ai vu cette année. 3 fois, 3 fois que j’ai vu Deadpool en 2016, une fois en IMAX, une fois à St-Hyacinthe en français et l’autre fois chez moi à sa sortie. Qu’ont en communs ces trois écoutes: elles furent TOUTES aussi amusantes les unes des autres. Les gags sont bons, l’action est top notch(pour le maigre budget d’environ 60 millions) le CGI est plus souvent qu’autrement impeccable, j’ai presque rien à redire à ce film là. J’avais arrêté de croire en Fox pour faire des films de superhéros, j’suis content de m’être trompé.  J’ai hâte de voir la suite !

Note: 9/10

 

Captain America : Civil War – (Marvel Studios / Disney)

Je sais plus comment critiquer les films de Marvel Studios, on dirait qu’on est tellement habitué à de la qualité que quand on en a, c’est rendu banal. Non je ne dis pas que ce film est banal, en fait, c’est probablement le meilleur film d’Avengers jusqu’à présent, c’est juste que, on dirait que ça surprend plus. J’aimerais préciser que j’aime pas le discours “anti films de superhéros”, tant que c’est bon, continuez. L’action est encore une fois parfaite, l’humour est là aussi. D’ailleurs, belles premières apparitions de Black Panther et Spider-Man dans le MCU. C’est super amusant, encore une fois de voir tous ces personnages là dans les mêmes films mais, c’est comme si à tous les ans, Les Simpson et Family Guy faisaient un crossover. Après 4-5, même si la qualité est encore au rendez-vous, c’est un peu underwhelming. Reste que c’est un super bon divertissement, probablement dans les meilleurs de 2016.

Note : 8/10

 

Doctor Strange – (Marvel Studios / Disney)

Ma crainte quand j’ai vu le premier trailer de Doctor Strange a été: “Damn, ça a l’air vraiment trop différent de ce qu’on a vu précédemment”. Étrangement, c’est exactement ce qui me fait aimer le film! Ah que ça fait du bien, de la magie dans le MCU. En partant, Benedict Cumberbatch a une présence assez incroyable. Il joue très bien le Dr. qui se considère supérieur à tout le monde. Ses performances précédentes ont peut-être à jouer dans la crédibilité du personnage (je pense à son Sherlock Holmes ici, plus particulièrement). Je ne dirai pas ça souvent (même si j’en suis un fan) mais ce film DOIT être vu en 3D. Dommage qu’il n’est plus dans beaucoup de salles parce qu’en VOD, en 2D, dans 3 mois, sur un ordinateur, ce film là procurera pas l’expérience visuelle qu’il a procuré en salles.  Je ne peux que recommander ce film là, pas beaucoup de choses à se reprocher selon moi !

Note : 9/10

 

X-Men Apocalypse – (20th Century Fox)

Je vais être honnête, je n’ai jamais embarqué dans les films de X-Men. J’essaie pourtant, mais on dirait souvent plus une mauvaise série télé qui va dans tous les sens qu’une série de films intéressante à suivre. (Full disclosure ici : J’ai vu X-Men 1-2-3, X-Men origin Wolverine, et des bouts de First Class). J’suis rentré au cinéma de manière ouverte, j’avais aucun jugement, j’arrivait même avec des bonnes attentes, je m’était fait dire que Days of the Future Past était super bon. Bref, je me suis endormis pendant le film. Ouais, ça arrive quand même souvent maintenant mais pour vrai, le film était tout de même plate. Le vilain était pas super, je me rappelle même plus ce qui se passe (vous allez me dire “Tu t’es endormis, c’est sûr que tu te rappelle de rien” et à ça je peux rien répondre. Faudrait peut-être que je le ré-écoute mais honnêtement, ça me tente pas. Ça parle quand même.

Note(sur un film que je me suis endormis donc je n’ai pas vraiment les capacité de le critiquer comme du monde): 5/10

 

Suicide Squad – (Warner Bros)

Étant donné que c’est le podcast le plus écouté de l’histoire de Spoiler Alert QC, je présume que vous savez ce que je pense du film. C’est correct, c’est rien de plus, rien de moins. Pourquoi le gouvernement (qui a accès à Batman/Flash) engagerait des super vilains pour une job, who knows. Le film n’est pas super drôle.  Au début, la musique est change tellement souvent qu’on dirait que le gars en charge faisait juste “next” sur son iPod, sur shuffle. Y’a pas beaucoup de couleurs (pour un film dont le poster est un bol de Lucky Charms à l’effigie des personnages principaux). Est-ce que ça vient sauver Warner/DC? Fuck non, mais, est-ce que ça vient les caler? Batman V Superman est beaucoup plus à blâmer pour ça. J’ai tout de même hâte de revoir ces personnages-là. Le Joker était correct, Harley était lefun, Deadshot était vraiment intéressant, Diablo était cool, Killer Croc, j’ai même pas compris c’était quoi sa gimmick. Bref, y’a des meilleurs comic-book movies en 2016

Note : 6/10

 

Blockbuster gigantesque

 

Rogue One : A Star Wars Story – (Lucasfilms / Disney)

Disney prouve une fois de plus que quand t’engage du monde qui respectent (et aiment) le matériel d’origine qu’ils se font donner, ça fais des bons films. Si certains ont dit que « The Force Awakens » reprenait trop d’anciens beats, ils ne pourront pas chialer ici. Le film vient préciser comment les plans que Leia a transmis à Luke dans « Star Wars » se sont retrouvés dans les mains de la rébellion. Il se passe donc entre « Revenge of the Sith » et « Star Wars » (renommé « A New Hope »). Le ton est différent et c’est pas les mêmes personnages (à part quelques brèves exceptions). Pour  la plupart du film, les effets spéciaux sont super bon (y’a juste une chose qui me chicotte(un personne particulier en CGI), mais dans un review sans spoiler, je peux pas vraiment en parler). Le film fait bien le pont entre les deux trilogies et vient, contre toutes attentes patcher des plotholes dans « A New Hope ». Il va être super lefun à réécouter!

Note : 9/10

 

Ghostbusters (2016) – (Sony Pictures)

En 2016, quelque chose de grave s’est produit. Pour la première fois de l’histoire de l’humanité, internet a perdu! Ouais je sais, c’est frappant, mais il faut l’accepter. Internet a perdu. On s’entend, internet a pas perdu 0-19, y’a perdu plus 3-5, mais quand même. Ce film là est partis avec 2 prises et s’est quand même bien sortie du lot. Ce n’est pas le film de l’année (loin de là) mais c’est pas la marde annoncée non plus. Y’a quelques bon gags, c’est tout de même divertissant. Y’a une bonne chimie dans le cast en général et j’suis content de voir qu’ils ont pas donné un rôle ingrats à Melissa McCarthy encore une fois. Et si un film est pour être pas « artistiquement » de la qualité, au moins, s’il est visuellement super intéressant ça vaut quand même la peine. Le film fait partie de la lignée des « remake/reboot » des dernières années(Jurassic World, The Force Awakens, Creed, etc.). Parmis les éléments nouveaux, j’ai aimé les voir concevoir armes à fantômes, j’ai aimé le lore sur cet univers là.

Note : 7/10

 

Star Trek: Beyond – (Paramount)

Je ne suis pas un méga fan de Star Trek, je trouve que les nouveaux films de la série sont quand même bien, mais je ne suis pas particulièrement si intéressé à cet univers là. La preuve, ça fais une couple de mois que j’ai vu le film, je ne suis même pu capable de me rappeler ce qui se passe dans ce film là. J’sais que l’action était cool, que le cast était super bon, que les effets spéciaux étaient vraiment bons, que tu es investis quand tu l’écoute, par contre, rien dans l’histoire et l’intrigue m’a marqué. Si j’avais à faire une comparaison, je dirait que ce film est comme Harry Potter 5 : l’avoir vu une seule fois, je ne saurais pas dire qu’est-ce qu’était l’histoire,  je me rappellerais de quelque scènes. Par contre, je sais que les performances étaient bonnes, que j’ai un sentiment positif envers le film, ce n’est pas un incontournable dans la série, mais ça fait la job.

Note : 6/10

 

Jungle Book – (Disney / Buena Vista)

Je vous ai tu déjà dit à quel point j’adore Disney? Non mais pour vrai, quel studio parfait. C’est le studio qui fait les meilleurs « tu l’as vu y’a 30 ans, le re-vlà ». Je pense pas que qui que ce soit sur terre attendais avec impatience ce film là. Pourtant, c’est probablement dans les 15 meilleurs films que j’ai vus en 2016. C’est un remake en « live-action » du Livre de la Jungle, et par live action, on s’entend, 98% du film est en CGI. CGI très réussit d’ailleurs, la plupart des animaux étaient vraiment bien fait. Les seuls qui étaient un peu moins « réel » étaient les loups (mais j’imagine qu’étant donné qu’on est habitué de voir des chiens en vrai, voir des chiens (loups) en CGI, ça détonne plus que un lion, par exemple. Le kid était quand même bon, surtout considérant que ses collègues, c’était pas mal souvent des balles de tennis sur un bâton.

Note : 9/10

 

Assassin’s Creed – (20th Century Fox)

Pas surprenant qu’un autre film de jeu vidéo sois mauvais. Surtout qu’avec Assassin’s Creed, c’était écrit dans le ciel; le jeu, à la base a pas de sens. Le concept est cool, mais, essaie d’expliquer ça de manière cohérente dans un film. En plus, dans le film, ils ne l’expliquent même pas. C’est trop sérieux, c’est trop gris, y’a pas assez de fun. C’est vraiment un film ennuyeux : j’ai calé un Monster Energy avant de rentrer dans la salle et j’ai quand même faillit m’endormir à 3-4 reprises. En gros, à éviter. J’espère qu’Ubisoft va se reprendre avec Splinter Cell qui, risque d’être meilleur, j’imagine, ne serait-ce que parce que le concept se transfère mieux au cinéma, du moins, je pense.

Note : 4/10

 

Warcraft – (Universal Pictures)

À chaque fois que quelqu’un dit « pourquoi ils essaient encore de faire des films de jeux vidéo? », je répond tout le temps que c’est pas parce que historiquement c’est toujours de la marde que ça va l’être encore. Right? Bin non, Warcraft est un autre mauvais film de jeux vidéo. Je n’ai jamais joué à aucun des jeux et le film l’avait prévu. Y’a genre 15 minutes d’explications au début. Y’a trop de stock, je comprend que les fans des jeux veulent des détails mais, quand un studio fait un film de plusieurs millions de dollars, c’est pas pour les fan, c’est pour le public général, il faut donc qu’il le considère. Le CGI du film est pas super (surtout venant d’un jeu vidéo, tu penserais que la qualité serait meilleure). C’est difficile d’accrocher je trouve, les personnages sont pas super attachant, le vilain est cartoon/mauvais. Ce n’est pas un trainwreck, mais ce n’est pas un chef d’œuvre.

Note : 5/10

 

Fantastic Beasts and Where To Find Them – (Warner Bros)

Voir que Fantastic Beasts, c’était l’histoire la plus intéressante que J.K. pouvait trouver à faire dans son Wizarding World. Si on compare, Harry Potter c’est des films d’aventures, avec des jeunes, qui se passent sur des mois, dans un environnement cool (Poudlard). Qu’est-ce que Fantastic Beasts? Un film, avec 3 adultes, qui se passent sur 24h, à New York (un monde presque sans magie) qui consiste à courir après un sac d’animaux qui se sont enfuis. Le CGI est correct au mieux, le semblant d’histoire a rien d’intéressant, je voulais vraiment embarquer et ça n’a pas marché. Le pire c’est que présentement, y’a 4 films suites qui ont annoncées. Être Warner, je demanderais à JK si ça serait possible d’aller ailleurs si y’a encore de l’intérêt à faire des spinoffs. What about la fondation de Hogwarts, l’origine de Voldement, l’ouverture initiale de la chambre des secrets, quelque chose me semble. Anyway, ça arrivera pas, le film est déjà à 720 millions d’amassé.

Note : 5/10

 

Action/aventure

The Magnificient Seven – (Sony Pictures)

Je sais pas qu’est-ce qui arrive avec les films qui se passe en Amérique « sauvage » cette année (The Revenant, The Hateful Eight, etc.) mais la plupart que j’ai vu sont super bon! The Magnificient Seven fait pas exception à ça. Le film est action packed, a un cast phénoménal, est drôle. Je saurais pas trouver quelque chose de si négatif à dire sur le film, j’ai été super satisfait du début à la fin. Je sais pas les réceptions mixés viennent de  où parce que pour vrai, selon moi, les performances sont excellentes, les scènes d’actions cool, le pacing est bon, l’histoire est simple/bonne. Peut-être que la critique a un dédain des remakes, je sais pas.

Note : 10/10

 

The Revenant – (20th Century Fox)

Une des raisons que je trippe sur « The Revenant » c’est qu’à cause de ce film, #LePeuple va décrocher en ce qui concerne Leonardo DiCaprio et son oscar. Une autre des raisons est que le film est excellent ! Au début, tu sent que Alejandro González Iñárritu (le réalisateur) aime faire ses faux plans séquences mais il arrête après un bout. Ce film pourrait s’appeler « Man vs. Wild : The Movie ». Les performances de tout le monde sont bonnes. La cinématographie est vraiment parfaite : les couleurs et l’éclairage donne vraiment le ton au film. Je l’ai trouvé un peu long, mais quand j’ai été le voir, j’ai passé 45 minutes dans le cinéma avant le film à attendre (j’y allais après un cours). Bref, le film est super bon !

Note : 9/10

 

Hardcore Henry – (STX Entertainment)

On va se le dire, Hardcore Henry est plus un stunt qu’un film. Le concept, en gros, c’est que 100% des shots du film sont à la première personne. C’est donc le premier film d’action 100% en point on view. Heureusement, le film dure 90 minutes. Je dis heureusement, pas parce que le film est mauvais, mais parce qu’après ce temps exact, la gimmick commençait à s’essouffler, ils ont donc su quand s’arrêter. Le film est un hommage aux jeux vidéo, les méchants avec les mêmes vans tout le temps, les collègues qui reviennent à la vie, l’action over the top. Pour vrai, c’est un des films les plus lefun que j’ai vu en salle cette année. Une ride très lefun, mais que personne va ré-écouter 3 ou 4 fois.

Note : 7/10

 

Jason Bourne –  (Universal Pictures)

Je sent que pour ce qui est du packaging, ce film là a tout des 3 premiers Bourne : les cascades, les scènes d’action, Matt Damon, la réalisation, etc. Par contre, l’histoire n’est tellement pas captivante. C’est des intrigues de « qui a les documents, fuck lui y’a les documents, j’ai les documents, etc. ». Je sais que l’espionnage c’est pas mal plus ça que les films de James Bond mais pour vrai, j’avais l’impression d’assister à Bourne Diet. Le film était un peu ennuyeux, et y’est clairement pas mémorable. Par contre, il est clairement supérieur à Bourne : Legacy.

Note : 5/10

 

Jack Reacher : Never Go Back – (Paramount)

J’ai jamais vu Jack Reacher, et pourtant, j’ai pas eu de difficulté à apprécier la suite. Le duo Tom Cruise/Cobie Smulders est vraiment bon, j’aimerais voir plus de films avec ces deux là comme lead. Dans le film, ils doivent « trainer » une jeune avec eux et pour vrai, j’étais content qu’elle soit pas un boulet. Elle n’était pas super pratique ou intéressante, mais au moins, c’était pas Ashley dans Resident Evil 4. Tom Cruise est encore aussi bon/sérieux dans ce genre de rôle, c’est vraiment hot de le voir à l’écran comme ça. Le film avance/bouge assez pour que ça ne soit pas ennuyeux et contrairement à Jason Bourne, c’est pas un film long/lourd.

Note : 7/10

 

Nitro Rush (Les Films Séville)

Dès la sortie du premier trailer, on savait à quoi s’attendre. Nitro Rush est une parodie de film d’action, qui se prend beaucoup trop au sérieux. Qu’on en commun les vraiment bons films d’actions en 2016, ils sont « self-conscious », ils savent que la plupart des idées/scènes diffusés ont un certains ridicules. Que font ils en conséquence? Ils l’assument, vont jusqu’au bout, ne se prennent pas au sérieux. C’est exactement là où est-ce que Nitro Rush échoue. Alors que le film aurait pu juste faire des gags, ou assumer le ridicule, ils ont décider de le jouer sérieux. Criss les vilains s’appellent « les chimistes », y’a un gars qui s’appelle colosse, qu’est-ce que c’est ça? Les scènes d’actions sont cool et Guillaume Lemay Thivierge se donne beaucoup, mais c’est les seules choses positives de ce film.

Note : 4/10

 

Allegiant – (Lionsgate)

Est-ce qu’on pourrais tirer la plug, s’il vous plaît. Non, sérieusement, je ne comprends pas ce qui se passe avec cette série là. À chaque film, les enjeux changent, le monde est plus gros, tu te fais trahir par une nouvelle autorité, plus grande, plus puissante. Je prédis que dans le prochain film, c’est les extra-terrestres qui vont nous mentir. Dans le 1, c’était dans une ville, dans le 2, c’était dans une ville et les environs, dans le 3, c’est dans la ville et en dehors des clotûres de la ville, j’ai l’impression qu’à chaque film, on entoure la « map » du film d’une autre couche, quasiment comme des levels de jeu vidéos. C’est clairement pas fait pour moi donc je ne devrais pas vraiment chialer mais sérieusement, à part peut-être la suite de Maze Runner, y’a pas vraiment pire comme suite dans ces séries de films là adaptés de romans pour adolescents/(es). Je pense que je continue à écouter ces films-là juste parce que je trouve Shailene Woodley giga cute.

Note : 3/10

 

London Has Fallen – (Focus Features)

Est-ce que je peux vraiment me plaindre que ce film n’est pas super? Je veux dire, la seconde que tu paie pour aller voir « London Has Fallen », tu t’enlève le droit de dire que c’est pas bon, tu t’es toi-même mis dans cette situation fâcheuse. Le film est super cliché, le CGI est dégueulasse. Je ne comprends pas non plus la logique derrière le garde du corps du président qui est à l’offensive au lieu de la défensive. Je ne dis pas ici que ce film là a rien de divertissant, ça fait juste partie des films d’actions stupides auxquels on a le droit à tous les ans. Le film est borderline de la propagande anti-terroriste (démagogie). La fin est la chose la plus stupide que j’ai vue de ma vie.

Note : 4/10

 

Gods of Egypt – (Lionsgate)

Merci à PL Racine  de m’avoir apporté voir ce film là. Tabarnane que j’suis content qu’on n’ait pas payé pour voir ça. C’est de loin le pire film que j’ai vu en 2016. Les effets spéciaux sont mauvais et l’histoire a pas de sens(elle a plus de trous que n’importe quel fond d’écran de fromage suisse). Je dois dire par contre, j’ai vraiment eu du fun, plus qu’à Batman V Superman. SI ce film là est mauvais, au moins, on peut l’apprécier au second degré. On ne peut pas dire la même chose de BvS. D’ailleurs, c’est tu moi ou les acteurs de Game of Thrones font pas des super moves/choix quand ils décident de passer du petit écran au grand écran (Tyrion dans Pixel, Khalessi dans Terminator, Little Finger dans Maze Runner, et ici, Jamie dans Gods of Egypt).

Note : 3/10

 

Miss Peregrine’s Home for Peculiar Children – (20th Century Fox)

Je sais pas quoi dire sur ce film là, c’est du Tim Burton moderne : les visuels sont quand même bons, ça a l’air intéressant mais quand tu écoute le film, tu réalise que y’a vraiment rien d’extraordinaire là dedans. On nous met ici dans un espèce de Xavier’s school for gifted youngsters/Hogwarts plate. En plus, ça switche entre notre monde, et le monde « imaginaire » donc 50% du temps, t’es comme : « Pourquoi on nous ramène au vrai monde, celui ou tout est gris et rien de lefun se passe ». Anyway, je ne peux pas dire que le film est totalement de la marde. Encore une fois le visuel est très bien et ça s’écoute quand même facilement, y’a juste tellement des meilleurs films qui sont sortis cette année que je vois pas pourquoi quelqu’un choisirait ça plutôt qu’un Jungle Book ou un Rogue One.

Note : 5/10

 

-William

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s